Présentation du Master

Histoire. Le Master 2 Juriste fiscaliste, autrefois DESS de fiscalité appliquée, a été créé par le Professeur Christian de Lauzainghein. La première promotion a été diplômée en 1977.

Plusieurs Professeurs des Universités ont dirigé cette prestigieuse formation. Après le départ du Professeur Christian de Lauzainghein, la direction a été assurée par le Professeur Jacques Buisson ; le Professeur Benoît Delaunay ; le Professeur Remi Pellet ; et enfin le Professeur Xavier Cabannes.

Avec près de 40 ans d’existence, le Master 2 Juriste fiscaliste est la plus ancienne formation spécialisée en droit fiscal de France. De nombreux étudiants ont bénéficié de cette formation complète et exigeante, leur donnant ainsi les meilleurs moyens de s’insérer dans le monde professionnel.

Aujourd’hui. Le Master 2 Juriste Fiscaliste doit sa pérennité à l’évolution constante de ses enseignements, afin de répondre au mieux aux exigences du monde professionnel. Ainsi la promotion 2016-2017 bénéficie d’un nouveau séminaire de 14 heures dédié à la fiscalité financière. La fiscalité directe et indirecte de toutes les activités financières sont évoquées; la gestion d’actifs, la banque, les transactions, etc. Ce cours est assuré par des associés et directeurs de PwC Société d’Avocats, et dispensé dans leurs locaux de Neuilly.
Le Master 2 Juriste Fiscaliste est à ce jour la seule formation universitaire à offrir ce cours.

Quelques chiffres :

0
Année de fondation du M2
0
Promotions
0
Diplômés du M2
0
Colloques organisés

Objectifs

Offrir une formation complète en droit fiscal

Les enseignements du Master 2 Juriste fiscaliste sont pensés dans l’optique d’offrir aux étudiants une vision complète et détaillée de l’ensemble des aspects du droit fiscal.

Ainsi, les enseignements vont du droit fiscal international  au droit fiscal local en passant par la stratégie contentieuse, la fiscalité des réorganisations d’entreprises ou encore la fiscalité patrimoniale. De même, des matières ayant un fort impact sur le droit fiscal, telles que la comptabilité et l’analyse financière font l’objet de cours fondamentaux. Enfin, dans le cadre de séminaires, les étudiants découvrent des problématiques spécifiques à certains domaines, notamment en fiscalité douanière ou en matière de prix de transfert.

En sortant du Master 2, un étudiant aura sur lui l’ensemble des éléments lui permettant d’évoluer dans n’importe quel domaine du droit fiscal, et de choisir son orientation en fonction des affinités qu’il aura développées au cours de son année de spécialisation.

Assurer une professionnalisation des étudiants

Les enseignements sont résolument tournés vers l’insertion professionnelle des étudiants. L’étudiant, une fois les bases théoriques acquises, sera amené à raisonner sur des situations concrètes.

Les nombreux cas pratiques visent à conseiller les dirigeants et responsables d’entreprises sur l’incidence fiscale de leurs décisions et de leurs actes de gestion, à informer les contribuables de leurs droits en matière fiscale, à assurer leur défense en cas de litige avec l’administration fiscale.

A cet effet, les étudiants sont spécialement formés par des professionnels et des universitaires, à la recherche en droit fiscal, à l’analyse de textes, de documents et de situations fiscales, à la rédaction de notes, mémoires, réponses à la demande de l’administration fiscale, à l’établissement des déclarations fiscales.

Enfin, en plus de cet enseignement tourné vers des situations pratiques, les étudiants réalisent un stage en milieu professionnel d’une durée minimale de 2 mois (il n’y a pas de limite quant à la durée maximale, le stage pouvant commencer dès le 1er jour du Master 2).

Permettre un accès à la recherche juridique et fiscale

En parallèle des cours et du stage, les étudiants rédigent un mémoire, entre 50 et 100 pages, sur une problématique de droit fiscal.

La rédaction de ce mémoire permet aux étudiants qui le désirent une orientation vers un doctorat, voire une carrière universitaire.

Quelques débouchés possibles pour les étudiants :

  • Avocat spécialisé en droit fiscal

  • Avocat en droit des affaires

  • Juriste fiscaliste en entreprise

  • Membre de l’administration fiscale

  • Doctorant en droit fiscal

Distinctions

Classement SMBG.
Le Master 2 Juriste Fiscaliste de l’Université Paris V est classé 3ème au classement SMBG 2016.

11709905_682062995265879_1238383259877538066_o

 

Evaluation AERES. 

Le Master 2 Juriste Fiscaliste de l’Université Paris V a obtenu la note de A à l’évaluation de l’AERES avec les observations suivantes:

• Projet pédagogique (A+, A, B, C) : A

• Insertion professionnelle et poursuite des études choisies (A+, A, B, C) : A

• Pilotage de la spécialité (A+, A, B, C) : AAERES